Home / Dégénérescence / Après s’être faite brûler à l’acide, une pute à nègre italienne dénonce le « machisme »

Après s’être faite brûler à l’acide, une pute à nègre italienne dénonce le « machisme »

Capitaine Harlock
Démocratie Participative
22 avril 2017

 

 

Ces putes à nègres sont repoussantes à tous les niveaux, mais d’abord et avant tout de stupidité. Il n’y a rien de plus stupide qu’une pute à nègre.

Closer :

C’est la première fois depuis le drame que Gessica Notaro dévoile son nouveau visage au public. L’ex-reine de beauté et animatrice télé italienne avait été attaquée à l’acide il y a quatre mois par son ex…

En janvier dernier, Gessica Notaro livrait un terrible témoignage. Quelques jours après avoir été attaquée à l’acide par son ex-petit ami, elle sensibilisait les femmes aux violences conjugales. Quatre mois après le drame, la jeune femme de 27 ans a dévoilé très courageusement son nouveau visage à la télévision italienne dans l’émission Maurizio Costanzo Show. « Je veux que tout le monde voit ce qu’il m’a fait. Ça, ce n’est pas de l’amour » a-t-elle déclaré, l’œil gauche toujours bandé. Gessica Notaro doit quotidiennement suivre un rituel pour essayer de réparer les dégâts. « Je dépense tout mon argent dans les soins. Toutes les demi-heures, je dois mettre des gouttes dans l’oeil et je dois hydrater ma peau en permanence » explique-t-elle.

Résumons : une grosse pute se fait passer à l’acide par son nègre et elle vient ensuite faire son numéro sur ses « souffrances ».

Néanmoins, la jeune femme reste positive. « Mon visage est ravagé mais mes traits sont toujours là. Ma bouche est intacte, de même que mon nez. Je me reconnais toujours dans le miroir ». Son ex, Jorge Edson Tavares – qui nie toujours les faits – est dans l’attente de son procès. Il y a quelques mois, l’animatrice télé racontait son calvaire à la presse locale, Il Resto Del Carlino.

Non, désolé. Tu es défigurée à vie et tout ton mode de vie de pu-pute appartient au passé.

Son ex l’aurait attendue à son domicile avant de lui jeter de l’acide au visage. « Il n’a pas dit un mot, m’a lancé un liquide dessus et s’est enfui. Je lui ai couru après sur quelques mètres en hurlant de douleur, mon visage me brûlait et ma vue se brouillait de plus en plus. J’espérais qu’il y aurait encore mon copain actuel, mais il s’en était déjà allé » regrettait-elle. Elle avait alors appelé sa maman pour avoir de l’aide. « Nous avons foncé à l’hôpital » révélait-elle au sujet de l’acte odieux commis par celui qui la harcelait depuis déjà quelques mois.

Vous voyez la perfidie de ces putes à nègres ? Elles se font sauvagement agresser par leurs immondes bêtes et viennent ensuite parler de « violences conjugales » pour faire porter la responsabilité de leur stupidité sur les hommes. C’est-à-dire les hommes blancs, en pratique, puisqu’elles ne pointeront pas du doigt la cause réelle de la situation.

De la véritable question qu’est la question raciale, elles détournent l’attention vers la lutte des sexes.

Je suis même prêt à parier qu’elle répondrait aux racistes que tout cela n’a absolument rien à voir avec la race.

Elle a désormais de longues années pour payer l’addition.