Home / Dégénérescence / Une pute à crouille allemande névrosée veut épouser le frère du djihadiste de Berlin

Une pute à crouille allemande névrosée veut épouser le frère du djihadiste de Berlin

Capitaine Harlock
Démocratie Participative
12 avril 2017

 

Les femmes blanches sont le problème numéro un. L’attitude des hommes vis-à-vis de ce problème, le problème numéro deux.

Daily Mail :

Une femme de Berlin prépare son mariage avec le frère de Anis Amri, le terroriste tunisien de l’attentat du marché de Berlin, et de l’emmener vivre dans la ville. La femme, connue seulement sous le nom de Susanne K., 34 ans, a fait connaissance de Walid Amri sur Facebook, quelques jours après le 19 décembre, date de l’attaque où 12 personnes ont été blessées. Ils ont fait connaissance sur le réseau social le jour de Noël, deux jours après que le tueur ait été abattu par la police à Milan. « J’ai envoyé un message de sympathie à lui et sa famille » déclare-t-elle au journal Bild. Le journal ajoute : « Amri a été touché par le gentil geste et a ouvert son coeur à l’étrangère. Ils restent en contact quotidiennement et utilisent le français car il ne parle pas allemand et elle pas l’arabe. Il l’appelle « mon amour » et elle fait référence à lui comme « mon cœur ».

Cela vous dit à peu près tout ce qu’il y a à savoir sur la psychologie féminine actuelle en Occident. Instinct de maternage dégénéré, haine de soi et bien sûr, attraction pour la brutalité.

Ce sont les mêmes instincts qui poussent de nombreuses femmes à défendre les métèques, les migrants et les pédales.